I would prefer not to

23Juil08

Après la lecture de Suicides exemplaires, j’avais décidé de me mettre, enfin, à la lecture des Contes carnivores de Bernard Quiriny, quand à la première page je lis : Préface de Enrique Vila-Matas.
Coïncidence ou bien Enrique Vila-Matas se transforme peu à peu en Bartleby, décidé à hanter mes lectures ?

Ce n’est pas récent, mais je trouve la refonte des covers du seuil particulièrement séduisante. Au fait, les Contes carnivores, ils tiennent toutes leurs promesses !

Je ne sais pas. Comme mon Histoire générale du vide devait, au fond, être courte, je la considère d’ores et déjà comme terminée. Je suis vaincu par la paresse. De plus, j’ai toujours été volubile, frivole et dispersé. (…) Je préfère cela plutôt qu’on s’occupe de moi et qu’on dise la vérité, qu’on dise que j’existe parfois sans identité, que je ne suis jamais à l’endroit d’où je parle et tout ce qu’on dit d’ordinaire quand on croit qu’il y a vraiment quelque chose à dire.
Enrique Vila-Matas – Un catalogue d’absents
Préface aux Contes carnivores de B. Quiriny, Editions du Seuil



No Responses Yet to “I would prefer not to”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :