Trésors cachés du cabinet d’arts graphiques

15Mar12


Odilon Redon, Le prisonnier ou le captif, vers 1880
jusqu’au 29 avril 2012 au Musées des Beaux-Arts de Nantes



No Responses Yet to “Trésors cachés du cabinet d’arts graphiques”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :